Question Histoire ? Vous ne devinerez jamais comment tout à commencé !

La peinture par numéro est apparue il y a bien longtemps. Cette activité ludique a été popularisée dans les années 1950 aux Etats-Unis par l’artiste Dan Robbins, artiste qui travaillait pour la société américaine Palmer Show Card Paint Co de Max S. Klein.

Mais Leonard de Vinci fut certainement le précurseur et le premier à modéliser cette technique de peinture. Il est connu pour avoir enseigné la peinture à ses étudiants en numérotant certaines zones de toiles vierges pour guider ses élèves dans le choix des couleurs de peinture à utiliser.

L’idée de génie de Dan Robbins fut d’emprunter l’idée de base et de rendre l’art de la peinture accessible à tous avec différents designs.

Le succès fut immédiat et l’entreprise Palmer Show Card Paint Co. développa alors de nombreux kits de peintures par numéros pour adultes.
Dan Robbins : Le  pionnier de la peinture par numéros

Le message de l’époque était assez orienté sur le côté artistique : vous pouvez tous devenir un peintre célèbre, vous serez peut être le nouveau Rembrandt !

Des millions d’Américains comme le Président de l’époque Dwight Eisenhower commencèrent alors à peindre des toiles numérotées avec leurs petits pots de peintures correspondants.

Beaucoup d’artistes de l’époque utilisèrent aussi la technique de la peinture par numéros dans la préparation des toiles pour reproduire des œuvres à partir de photos.

C’est aussi l’apparition de l’effet Pop’art dans les années 60, lorsque Andy Warhol lança des peintures semi-finies de Pop’art à peindre, ce qu’on appelle en anglais le DIY, Do It Yourself, « à faire soi-même » en français.